Logo Arcadium esport
arcadium esport
Logo discord Arcadium esportLogo twitch blancLogo instagram Arcadium esportLogo facebook Arcadium esportLogo twitter Arcadium esport
ACCEUIL >GUIDE ESPORT>gagner sa vie dans les jeux vidéo: réalité ou utopie ?

gagner sa vie dans les jeux vidéo: réalité ou utopie ?

GUIDE ESPORT
-
28/4/2022

Tous les passionnés en rêvent : gagner sa vie dans les jeux vidéos semble idéal. Mais alors comment y parvenir ? Par où commencer ? Voici notre guide pratique.

Gagner sa vie dans les jeux vidéo

Si nous nous fions au rapport publié par le Syndicat des Éditeurs de Logiciels et de Loisirs (SELL), plus de 70% des français sont des amateurs de jeux vidéo. Parmi ces 70%, on retrouve les joueurs occasionnels (environ la moitié des joueurs), qui apprécient faire une partie de temps en temps, les joueurs amateurs qui passent plusieurs heures par semaine à jouer, et les passionnés, qui eux passent quasiment tout leur temps libre sur leur jeu favori.

Un jeu qu’ils adorent, dont ils connaissent toutes les ficelles, et sur lequel ils aimeraient pouvoir passer toute leur journée, et pourquoi pas en faire leur métier. Mais alors, est-ce réellement possible de gagner sa vie dans les jeux vidéos ? Et si oui, comment s’y prendre ? Voici quelques informations utiles à tous ceux qui rêvent de faire de leur passion un métier à temps complet.

Les différentes manières de gagner sa vie via les jeux vidéo

Quand on pense à gagner sa vie dans les jeux vidéos, en jouant à League of Legends par exemple, on imagine généralement les streamers connus comme Crocodyle ou encore Rhobalas pour ne citer que des français. Et en effet, leur carrière a de quoi en faire rêver plus d’un : passionnés, excellents mais aussi passionnants, ces streamers LoL cumulent les vues sur Twitch ou sur YouTube et ont réussi à faire de leur passion leur véritable métier. Néanmoins, gagner sa vie dans les jeux vidéos en étant streamer n’est pas chose aisée.

En effet, cela demande énormément de temps mais aussi un certain investissement afin d’acquérir le matériel nécessaire pour proposer un contenu qualitatif à des viewers qui n’ont que l’embarras du choix sur une plateforme très concurrentielle comme Twitch. Il faut également disposer d’un bon niveau en jeu, et de qualités d’animateur afin de rendre le live vivant et intéressant à suivre. Ajoutez à cela une petite touche de chance et un soupçon de bonnes rencontres, et vous obtenez une chance plus ou moins significative de vous faire connaître.

Attention, on ne vous dit pas de ne pas vous lancer : si vous êtes un joueur passionné et que vous avez envie de partager cette passion avec d’autres, foncez ! Cette expérience ne pourra être qu’enrichissante et vous permettra peut-être de vous créer une communauté ou de trouver des coéquipiers avec qui passer de bons moments ou participer à des compétitions amateur. En revanche, compter gagner sa vie dans les jeux vidéos via le streaming semble plus délicat. Nous vous conseillons donc de vous tourner vers d’autres alternatives si cela est votre souhait. Vous pouvez par exemple :

- Faire carrière dans le milieu de l’esport en faisant partie du staff par exemple, ce qui vous permettra également d’avoir des contacts avec des professionnels de ce milieu et éventuellement de recevoir de précieux conseils.

- Choisir de travailler dans l’univers du jeu vidéo via des aspects artistiques comme le montage vidéo, le graphisme, le développement, etc, qui sont des secteurs qui recrutent et qui peuvent également amener à travailler dans d’autres domaines si vous souhaitez changer de carrière.

- Choisir une carrière issue du monde de l’entreprise, dans les domaines comme la logistique, l'informatique ou le marketing, en ciblant des postes dans des entreprises liées à l’univers du jeu vidéo.

Pour gagner sa vie dans les jeux vidéos, il est également possible de se lancer dans une carrière de joueur professionnel en participant à des tournois et des compétitions amateur, et en progressant petit à petit en fonction de votre niveau, comme ont pu le faire les joueurs des équipes Solary ou encore Vitality. Mais alors par où commencer ? Comment trouver une équipe de joueurs réguliers avec qui progresser ?

Comment atteindre un niveau professionnel et gagner sa vie dans les jeux vidéo ?

Devenir joueur esport et gagner sa vie dans les jeux vidéo ne s’improvise pas, et surtout se fait difficilement seul, en particulier lorsque l’on veut performer dans un jeu multijoueur tel que League of Legends. Donc, pour faire carrière et se lancer dans ce milieu si particulier, la plupart des joueurs se tournent vers le milieu associatif. En quoi cela consiste-t-il ? C'est très simple : de nombreux amateurs de jeux vidéo divers et variés se réunissent à travers une association, via laquelle ils peuvent se rencontrer, jouer ensemble, partager leurs compétences mais aussi participer à des compétitions amateurs.

Si elles peuvent paraître anodines et ne permettront certainement pas à un joueur de gagner sa vie dans les jeux vidéo, ces compétitions sont essentielles car elles permettent non seulement d’évaluer son niveau, mais aussi de découvrir l’univers de la compétition. Car même si énormément de joueurs aimeraient faire de leur passion un métier, beaucoup se rendent compte au fur et à mesure des événements auxquels ils participent que le côté stressant, très prenant mais aussi parfois décevant, ce qui peut ne pas convenir à tous les joueurs.

Enfin, participer à ce type de compétitions est un excellent moyen de se faire un nom dans le milieu du jeu vidéo, de rencontrer des personnes qui évoluent au sein de celui-ci depuis des années, et éventuellement de se faire remarquer par des équipes professionnelles. Si cela concerne une minorité des joueurs, le corps associatif est une excellente passerelle vers le milieu professionnel, qui quant à lui peut permettre de gagner sa vie dans les jeux vidéos.

Attention : il est important de prendre en compte le fait qu’il existe une multitude de structures associatives, et elles ne fonctionnent pas toutes de la même manière. Il faut donc garder à l’esprit que cette expérience doit être enrichissante, formatrice et globalement positive même si elle peut s’avérer frustrante sur certains points, il ne faut donc pas hésiter à changer de structure si vous trouvez que celle-ci ne correspond pas à ce que vous recherchez. Gagner sa vie dans les jeux vidéo est un projet sur le long terme, qui demande des ajustements afin d’être aussi épanouissant que vous l'espériez.

Le cas particulier des équipes semi-professionnelles

De plus en plus présentes dans le milieu de l’esport, les structures semi-professionnelles représentent le compromis idéal entre le milieu associatif, qui reste amateur, et le niveau professionnel qui permet de gagner sa vie dans les jeux vidéo, mais qui est à la fois très prenant mais aussi difficile à atteindre. Mais alors en quoi cela consiste-t-il exactement ? Le principe est le même que pour un sportif classique : partager son emploi du temps entre sa vie personnelle, sa vie professionnelle, et sa passion pour le jeu vidéo en participant à des événements liés à celui-ci.

Si cela ne permet pas de gagner sa vie dans les jeux vidéos, c’est une excellente opportunité de gagner un petit peu d’argent en poussant plus loin sa passion, sans pour autant avoir à se lancer dans quelque chose de très prenant comme une carrière professionnelle. C’est un compromis idéal pour ceux qui ne souhaitent pas quitter leur emploi mais qui veulent tout de même goûter au plaisir des participations aux tournois en équipe.

Un exemple concret : celui du joueur français Adam Maanane

Au mois de novembre 2021 se sont tenus les Worlds de League of Legends, compétition durant laquelle s’affrontent les meilleures équipes mondiales. Parmi ces équipes, on retrouve notamment Fnatic, le club esport au sein duquel évolue le joueur français Adam Maanane, appelé “Adam”. Si le profil d’Adam est intéressant, c’est parce qu’il retrace parfaitement le parcours que nous vous décrivons plus haut : un démarrage en milieu associatif, avant de gagner sa vie dans les jeux vidéos en rejoignant un club professionnel.

Adam Maanane a d'abord commencé à jouer dans une association nommée Olympe eSports pendant deux mois, avant de quitter cette structure pour en rejoindre une autre : l’association Initial Esports. À cette époque, il n’était pas encore question de gagner sa vie dans les jeux vidéo, mais plutôt de découvrir ce milieu et de tenter de s’y faire une place. C’est grâce à son excellent niveau technique et à sa vision de jeu grandissante qu’il a pu se démarquer des autres joueurs et rejoindre l’équipe professionnelle de la KCorp pendant environ un an, avant d’arriver chez Fnatic, qui fait partie des équipes les plus prestigieuses au monde et de pouvoir participer au Worlds de League of Legends 2021.

Si cette évolution fait rêver et rend réelle la possibilité de gagner sa vie dans les jeux vidéos, elle n’en reste pas moins exceptionnelle, et Adam le reconnaît lui-même en expliquant dans une interview au magazine L’Équipe qu’il espérait jouer au niveau européen en 2022. Participer au Worlds en 2021 était donc une excellente surprise, qui démontre le niveau exceptionnel du joueur français. Bien évidemment, tout le monde n’a pas cette chance, néanmoins le parcours d’Adam reste une bonne illustration du schéma que suivent de nombreux joueurs esport.

Un secteur en développement constant

Il y a une vingtaine d’années, les joueurs de jeux vidéo étaient peu nombreux et considérés comme des personnes quelque peu marginales, qui restaient enfermées dans leur chambre à jouer à des jeux que personne ne comprenait. Fort heureusement, les mœurs ont changé depuis, et les jeux vidéos font désormais partie des passions communes des français, comme le fait d’aimer le cinéma, la lecture ou encore le running. C’est donc tout naturellement que le nombre de joueurs (et de joueuses) augmente chaque année. Bien évidemment, tout le monde ne cherche pas à gagner sa vie dans les jeux vidéos, mais le côté divertissant et challengeant plaît particulièrement.

Selon le baromètre 2021 publié par France Esport, plus de 9 millions de personnes en France jouent à des jeux vidéos ou regardent des contenus liés à ce domaine (vidéos sur Youtube, lives Twitch, compétitions d’esport, etc). Parmi les genres de jeux les plus joués, on retrouve les jeux de tirs, les jeux de course, les battle royale très en vogue ces dernières années, ainsi que bien évidemment les jeux d’arène comme League of Legends. D’ailleurs, les jeux d’arène sont les plus sollicités par les joueurs assidus (qui consacrent plus de 5h par semaine au jeu), tandis que les joueurs occasionnels se tournent davantage vers des jeux de tir ou encore des courses. Gagner sa vie dans les jeux vidéos est donc plus probable lorsque l’on choisit un jeu de tir ou d’arène, car il y a davantage d’événements et de structure liés à ces jeux.

Au-delà du côté instructif qu’il apporte grâce à ces informations concernant les joueurs français et leurs habitudes, ce baromètre permet de se rendre compte de l’impact considérable qu’occupe le monde du jeu vidéo dans notre quotidien, surtout chez les 15-34 ans. Même lorsque l’on ne cherche pas à gagner sa vie dans les jeux vidéos, on apprécie le fait de passer un bon moment et de se divertir en jouant à des jeux variés, toujours plus performants et plus intuitifs. Une tendance qui s’est largement étendue durant les longs mois de confinement, qui ont été très profitables à l’industrie du jeu.

Alors qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir ? Premièrement, on note une démocratisation des jeux vidéo qui touchent de plus en plus de femmes, qui étaient quasiment absentes il y a encore quelques années, mais aussi des personnes plus âgées, qui ont grandi dans cet univers. Gagner sa vie dans les jeux vidéos est également plus courant, plus accessible, il ne fait donc aucun doute que ce secteur à un bel avenir devant lui et qu’il va continuer à se développer pendant de longues années, d’autant plus grâce à l’arrivée de la réalité virtuelle et de nouvelles technologies épatantes.

Logo Arcadium esport
arcadium esport
Condition générales de servicesTRAITEMENT DES DONNÉESCGU & CGV
Logo discord Arcadium esportLogo instagram Arcadium esportLogo twitch blancLogo facebook Arcadium esportLogo twitter Arcadium esport